Assistante Maternelle Bruyeres et Montberault
Bienvenue sur Assistante Maternelle Bruyères et Montberault.
Ici pas d'obligation de venir tout les jours .
Ici tu est chez toi , installe toi confortablement et parcourt tout le forum .
N'oublie pas de lire quand mêmes le règlement
http://kikoue.forumpicardie.com/t72-les-regles-du-site
et de te présenter .
http://kikoue.forumpicardie.com/f1-la-presentation-c-est-ici
Cordialement l'équipe administrateur du forum


Notre metier
 
AccueilMon portailleFAQS'enregistrerConnexion
Bonjour  Invité merci  de nous rendre une visite

Partagez | 
 

 Comment préparer votre enfant à son premier service de garde 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kikoue
Administrateur et modérateur
Administrateur  et modérateur
avatar


MessageSujet: Comment préparer votre enfant à son premier service de garde 1   Ven 17 Avr - 9:08

Comment préparer
Votre enfant à son premier service de garde


Cliquer sur le lien pour télécharger le document

http://www.cijoint.fr/cjlink.php?file=cj200904/cijhd3iXvt.doc

------------------------


  • le plus beau cadeaux c'est le sourire d'un enfant
    A toi mon amie kikoue A tu compris que j’ai compris que tu n'avais pas compris ce que moi j’avais compris, mais que ta toujours pas compris que j’avais compris etc.

    Coucou kikoue passe un moment avec nous bisou amikale







Dernière édition par kikoue le Sam 17 Oct - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kikoue.forumpicardie.com/forum
kikoue
Administrateur et modérateur
Administrateur  et modérateur
avatar


MessageSujet: Comment préparer votre enfant à son premier service de garde 1   Ven 17 Avr - 9:14

Les services de garde peuvent représenter une expérience agréable et enrichissante pour votre enfant comme pour vous-même. Cependant, vous aurez peut-être, l'un comme l'autre, besoin d'un peu de temps pour vous adapter aux changements de mode de vie que cela peut entraîner.
Comment habituer votre enfant à se faire garder
En fonction de son âge, de sa personnalité et de son niveau de développement, il faudra entre quelques jours et quelques semaines à votre enfant pour s'habituer à se faire garder. De plus, les enfants qui semblent s'habituer immédiatement traversent souvent une période d'adaptation, une ou deux semaines plus tard. Chaque enfant étant différent, il faut éviter de comparer votre enfant aux autres.
Votre enfant s'habituera plus facilement à se faire garder si la personne qui s'en occupera comprend qu'il est tout à fait normal que vous éprouviez, vous et votre enfant, quelques inquiétudes à l'idée d'être séparés l'un de l'autre. Elle pourra vous rassurer et aider votre enfant à s'adapter à son nouvel environnement.
Que pouvez-vous faire pour aider votre enfant?
Vous pouvez aider votre enfant en vous préparant, vous et lui, longtemps à l'avance. Votre éducateur, éducatrice, gardien ou gardienne pourra plus facilement vous aider si vous lui décrivez vos habitudes culturelles et les activités auxquelles votre enfant a coutume de s'adonner à la maison.
Pour prendre confiance et aider votre enfant à s'habituer à son nouveau milieu :
• assurez-vous que le système de garde que vous avez choisi correspond à vos attentes. Si vous n'êtes pas sûr(e) d'avoir pris la bonne décision, votre enfant le sentira et deviendra inquiet à son tour. Parlez à la personne qui s'occupera de votre enfant de toute inquiétude ou question que vous pourriez encore avoir;

• parlez en termes positifs du service de garde et des personnes qui y travaillent avant que votre enfant ne commence à y aller. Il y a toutes les chances pour que l'attitude de votre enfant reflète votre confiance et votre enthousiasme; …

• visitez la garderie ou le domicile de la gardienne ou du gardien avec votre enfant à l'avance et à plusieurs reprises, si possible. Votre enfant pourra ainsi faire la connaissance de la personne qui s'en occupera et des autres enfants, et se faire une idée des activités auxquelles ils s'adonnent. Vous pourrez également poser des questions et observer ce qui se passe autour de vous. Venez à un moment où l'on dispose du temps nécessaire pour s'entretenir avec vous; …….

• arrangez-vous pour accompagner votre enfant les premiers jours, ou pour qu'il soit accompagné par un adulte qu'il connaît bien; …………..

• si possible, commencez par de courtes périodes de garde qui s'allongeront progressivement. Par exemple, le premier jour, emmenez votre enfant passer une heure dans son nouveau milieu, puis partez ensemble. Les jours suivants, restez plusieurs heures. Au fur et à mesure que votre enfant s'habitue, partez quelques instants. Augmentez graduellement la durée de vos absences jusqu'à ce que votre enfant passe la journée complète dans son nouveau milieu.

• autorisez votre enfant à emporter son jouet ou objet favori, ourson en peluche ou couverture, qui lui rappellera ses parents ou sa maison. Ces objets peuvent contribuer à rassurer votre enfant à un moment où tout lui semble nouveau et étrange;

• dites au revoir à votre enfant, même s'il est absorbé par ses jeux. Expliquez-lui clairement quand vous reviendrez, en utilisant des mots qu'il comprend. Par exemple, dites-lui : «Je serai de retour quand tu auras fini ton goûter et que tu joueras dehors ». Votre enfant a besoin d'être sûr que vous reviendrez. Si vous disparaissez sans rien dire, votre enfant pourrait en être bouleversé;

• une fois que vous lui avez dit au revoir, partez sans tarder. Si vous hésitez, vous pourriez semer la confusion dans son esprit;

• allez chercher votre enfant à l'heure convenue. Il compte sur vous pour revenir à ce moment là;

• accueillez votre enfant chaleureusement. À la fin de la journée, il se peut qu'il pleure ou ait tout simplement l'air de vous ignorer. Sachez que c'est une réaction tout à fait normale qui fait partie du processus d'adaptation à un service de garderie.
Que pouvez-vous faire à la maison pour aider votre enfant?
Il n'est pas rare que le comportement des enfants change alors qu'ils s'habituent à se faire garder. Il est important de faire preuve de patience et de compréhension. Alors qu'il doit déjà s'habituer à se séparer de vous, votre enfant doit aussi apprendre à vivre avec d'autres personnes et à s'adapter à un environnement et à des activités qui le déconcertent.
Profitez de la formation et de l'expérience de l'éducatrice, l'éducateur, la gardienne ou le gardien, qui peut vous aider à comprendre ce que votre enfant ressent et vous suggérer quoi faire pour l'aider une fois que vous serez rentrés à la maison.
Passez du temps avec votre enfant, observez-le, posez-lui des questions et écoutez-le. C'est en vous adressant directement à lui que vous aurez les meilleures chances d'apprendre ce qui s'est passé dans la journée.
Aidez votre enfant à s'habituer à son nouveau milieu de garde en veillant à ne pas introduire d'autres changements importants dans sa vie au même moment. Par exemple, ne commencez pas l'apprentissage de la propreté ou n'essayez pas de l'habituer à de nouveaux aliments à ce moment-là. Mettez plutôt l'accent sur les activités habituelles et rites familiers qui donneront à votre enfant un sentiment de sécurité.
Mais avant tout, assurez-vous que le système de garde que vous avez choisi vous donne toujours satisfaction. Votre confiance et votre attitude positive se transmettront à votre enfant. L'un comme l'autre, vous vous habituerez plus rapidement à votre nouvelle situation et vous commencerez alors à profiter des avantages que cela peut présenter pour toute votre famille.

------------------------


  • le plus beau cadeaux c'est le sourire d'un enfant
    A toi mon amie kikoue A tu compris que j’ai compris que tu n'avais pas compris ce que moi j’avais compris, mais que ta toujours pas compris que j’avais compris etc.

    Coucou kikoue passe un moment avec nous bisou amikale





Revenir en haut Aller en bas
http://kikoue.forumpicardie.com/forum
kikoue
Administrateur et modérateur
Administrateur  et modérateur
avatar


MessageSujet: Comment préparer votre enfant à son premier service de garde 2   Ven 17 Avr - 9:16

Une séparation progressive
Il est important d’envisager une séparation progressive, ce qui n’est pas anodin.
Il faut se préparer à couper, durant quelques heures par jour et plusieurs jours de suite, le cordon affectif qui lie le parent au bébé.
Pour franchir cette étape, un seul moyen : agir en douceur et passer le relais aux professionnelles. Il leur suffit de quelques jours pour que vous et votre bébé vivent sans heurt cette nouvelle vie.

Cette période d’adaptation est à prendre très au sérieux quelque soit le mode d’accueil choisi.
La période d’adaptation chez l’assistante maternelle
Avec une assistante maternelle, cela ne doit pas être une période d’essai : On ne met pas un enfant à l’essai ! Le contrat de garde établi entre les parents et l’assistante maternelle doit être clair pour que enfant et nounou fasse progressivement connaissance.
Ce contrat est un véritable contrat de travail qui lie l’assistante maternelle à l’employeur (les parents). Quelques points essentiels : Vie de l’enfant, horaires de garde, fournitures, repas, rémunération…

La douceur dans cette progressivité du temps d’adaptation est une garantie de confiance mutuelle pour les jours, mois et années à venir.
Les trois partenaires doivent apprendre à se connaître, à s’apprivoiser. «Apprivoiser… ça signifie créer des liens… » dit le renard au petit prince dans le livre de Saint Exupéry. L’enfant doit se familiariser à ce nouvel espace de vie.
Quelques conseils pour mieux gérer la séparation
Quand bébé est tout petit, votre odeur est le lien qui peut vous réunir quand vous êtes physiquement séparés. Un foulard ou un vêtement léger imprégné de votre parfum sera d’un réconfort inestimable. Plus tard, un doudou ou une tétine remplacera cet objet transitionnel.

Dites toujours à votre enfant quand vous allez partir et quand vous allez revenir ; respectez votre parole, si vous avez un contre temps et que vous risquez d’être en retard, faites-le prévenir, même s’il est tout petit.

Ne partez jamais en traître, dîtes-lui au revoir et accepter ses protestations (pleurs, colères ou même, signe d’ignorance). Il a bien le droit de ne pas être d’accord. Ne traînez pas pour autant. Un dernier bisou, on vérifie que le doudou est là et hop… Partez.

« Il pleure quand je pars… C’est sûr, il va passer une journée horrible (et moi aussi) » Bien sûr, ce n’est pas drôle pour vous de le quitter dans ces conditions, mais sachez que s’il pleure maintenant, c’est aussi pour évacuer un peu son chagrin. Du coup, le voilà plus disponible pour passer une bonne journée. N’oubliez pas que le téléphone existe et qu’un petit appel (utilisé avec modération !) vous rassurera de suite.

Pour concrétiser votre absence, laissez aux professionnelles une photo de la famille (animaux domestiques compris), elles en feront un cahier, ou l’afficheront au mur à hauteur des yeux. Les enfants pourront devant la ou les photos, trouver un réconfort en parlant de leur tristesse, s’y ressourcer. Les copains et copines auront aussi beaucoup de plaisir à pointer le papa et la maman de l’un ou de l’autre.


Le soir, vous risquez de rencontrer trois scénario différents
• Le premier, le plus heureux et facile, bébé est ravi de vous retrouver. On ne peut meilleur réconfort pour une maman qui a culpabilisé toute la journée.
• Le deuxième, plus déroutant, bébé fait la tête ou reste indifférent à votre arrivée ! Il vous en veut de l’avoir laissé. Ne vous inquiétez pas, laissez-le venir à vous tranquillement, à son rythme. Et rassurez-vous, il vous aime toujours !
• Le troisième à l’inverse, vous déstabilise : Bébé éclate en sanglots dès que vous apparaissez. Il a choisi votre retour pour laisser fuser les tensions et les craintes de la journée. N’oubliez pas que quelques minutes auparavant, votre bébé jouait en gazouillant…

Alors, interrogez l’assistante maternelle ou les professionnelles de la crèche sur sa journée, son comportement.
Comment s’est passée la sieste ? Qu’a-t-il mangé à midi ? A quoi a-t-il joué ?
Puis, parlez-en avec lui. Racontez-lui aussi ce que vous avez fait pendant votre absence.

Quand vous rentrez à la maison, essayez d’être disponible. N’en faites pas trop non plus ! Ne prolongez pas le temps passé ensemble au détriment de son sommeil. Sa journée a sans doute été bien remplie.

------------------------


  • le plus beau cadeaux c'est le sourire d'un enfant
    A toi mon amie kikoue A tu compris que j’ai compris que tu n'avais pas compris ce que moi j’avais compris, mais que ta toujours pas compris que j’avais compris etc.

    Coucou kikoue passe un moment avec nous bisou amikale





Revenir en haut Aller en bas
http://kikoue.forumpicardie.com/forum
kikoue
Administrateur et modérateur
Administrateur  et modérateur
avatar


MessageSujet: Comment préparer votre enfant à son premier service de garde 3   Ven 17 Avr - 9:22

Je vous propose cette conclusion,
Les bébés s’accommodent de bien des choses, y compris de se séparer de vous, à condition d’avoir deux certitudes, celle de vous retrouver, et celle que vous les aimer.
Alors, faites leur confiance !
S'armer contre l'angoisse de la séparation
Confier son enfant à la garde d'une autre personne peut être très troublant à la fois pour les parents et l'enfant. Toutefois, la transition se fera plus agréablement si on la planifie avec soin et si on comprend qu'il est normal de ressentir une certaine angoisse et de verser quelques larmes. L'enfant prendra plus ou moins de temps à s'adapter, selon son âge et son stade de développement; ce qu'il a déjà vécu quand il s'est fait garder; les compétences de la nouvelle gardienne; le choix du nouvel environnement; et la capacité des adultes à se préparer et à préparer l'enfant. Ci-dessous se trouvent des suggestions pour que tout se déroule sans heurts.









Donnez des renseignements à la gardienne
Faites part à la gardienne des caractéristiques de votre enfant : ses goûts, ses craintes, ses habitudes pour manger et pour dormir et tout autre renseignement qui pourrait l'aider à comprendre votre enfant, à faciliter la transition et à donner des soins qui sont comparables aux vôtres.
Visitez les lieux avec votre enfant
Montrez à l'enfant où il mangera, dormira et jouera et présentez-lui la nouvelle gardienne. Si l'enfant reconnaît l'endroit, la séparation sera plus facile. Les enfants d'âge préscolaire aiment parfois qu'on leur lise un livre sur la garderie.
Laissez l'enfant moins longtemps les premiers jours
Des visites plus courtes donnent à l'enfant le temps de s'adapter et lui permettent d'apprendre par expérience que vous reviendrez.
Créez une atmosphère de confiance
Laissez votre enfant voir que vous vous entendez bien avec la gardienne. Tous les trois, passez quelques minutes à parler ou à jouer ensemble. Les enfants utilisent souvent leurs parents comme un «pont» pour nouer des liens avec un autre adulte.
Faites les préparatifs la veille
Pour que la séparation se fasse en douceur, il est crucial de partir sans presse et de bonne humeur. Si l'enfant est assez grand, demandez-lui son avis sur le menu de la collation ou sur les vêtements. Pour les petits, il suffit de leur demander de choisir entre deux articles (ex. : chaussettes blanches ou bleues? des raisins ou une pomme?).
Apportez un objet familier
Les jeunes enfants trouvent souvent réconfortant d'avoir un objet de la maison (comme leur ours en peluche ou leur couverture favorite). D'autres préfèrent mettre dans leur poche ou leur sac à dos un portrait de famille ou un vêtement familier de leur parent (foulard, gant). À la longue, le besoin de tels réconforts ou objets de transition diminue.
En chemin, la première journée
Soyez calme et positif. Les bébés et les tout-petits sont particulièrement sensibles à vos humeurs et ne tardent pas à déceler la tension dans votre voix, votre visage, votre toucher ou votre comportement. Chantez une chanson que votre enfant aime ou parlez-lui de votre journée ou de la sienne. Un détail précis comme : «Je vais monter en ascenseur pour parler à mon patron» est beaucoup plus intéressant qu'un commentaire vague du genre : « Je vais travailler à mon bureau toute la journée». Expliquez à l'enfant, dans des termes qu'il peut comprendre, quand et où vous viendrez le chercher («Je viendrai après la collation et la sieste. Tu seras probablement en train de jouer dehors quand je vais arriver. Je saurai où te trouver.») Souvent, les enfants ont peur que leurs parents ne reviennent pas ou qu'ils ne sauront pas où les trouver.
Commencez un rituel d'au revoir
Les gestes rituels sont rassurants, particulièrement en période de stress. Imaginez une façon spéciale de dire au revoir, comme un signe devant la fenêtre, où une empreinte de rouge à lèvre sur le dos de la main. Vous pouvez demander à un enfant plus grand : «Comment veux-tu dire au revoir? Je te serre dans mes bras ou je te donne un bec? Un bec ou deux?» Leur laisser un choix dans les détails leur donne l'impression qu'ils maîtrisent un peu la situation.
Prenez le temps de dire au revoir
Quittez l'enfant en lui disant ce que vous ferez d'agréable ensemble à la fin de la journée : «Garde un bec en réserve pour mon retour! Après, nous irons chercher ton frère à l'école.» Même si c'est parfois tentant, ne partez jamais à la dérobée pendant que l'enfant regarde ailleurs. Vous détruiriez sa confiance, et vous l'encourageriez à se cramponner encore plus la fois suivante.
Évitez de dire plusieurs fois au revoir
Une fois que vous aurez dit que vous partez, et que vous aurez posé les gestes du rituel d'au revoir, partez. Si vous vous montrez indécis, vous risquez d'augmenter les craintes de l'enfant et il se cramponnera encore plus à vous.
Soyez à l'écoute de votre enfant et acceptez les sentiments négatifs
Si vous ou votre enfant êtes troublés par la séparation, rassurez-vous en vous disant que vous avez pris toutes les mesures pour placer votre enfant dans un endroit sécuritaire, éducatif et enrichissant. Si vous dites à l'enfant qu'il est trop grand pour pleurer où qu'il s'agite pour «rien», vous ne ferez qu'aggraver ses craintes et l'empêcher de comprendre ses vrais sentiments. Il vaut mieux lui dire : «Je sais que tu es triste. Tu vas me manquer aussi.»
L'adaptation prend un certain temps, il faut l'accepter. C'est normal de se sentir un peu coupable ou inquiet en tant que parent. Si vous voulez, vous pouvez dire à la gardienne que vous l'appellerez au cours de la journée pour lui demander comment ça va. L'angoisse de la séparation et la période d'adaptation peuvent être difficiles pour les parents et les enfants. Heureusement, avec une bonne planification, cette période peut être de courte durée.

------------------------


  • le plus beau cadeaux c'est le sourire d'un enfant
    A toi mon amie kikoue A tu compris que j’ai compris que tu n'avais pas compris ce que moi j’avais compris, mais que ta toujours pas compris que j’avais compris etc.

    Coucou kikoue passe un moment avec nous bisou amikale





Revenir en haut Aller en bas
http://kikoue.forumpicardie.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment préparer votre enfant à son premier service de garde 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment préparer votre enfant à son premier service de garde 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» votre enfant vous demande: comment on fait les bébés ?
» Comment vous-faites vous respecter par votre enfant?
» un cd personnalisé au prénom de votre enfant sympa
» Mon enfant va se faire opérer : Comment lui expliquer ?
» Comment choisissez vous votre blush du jour?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assistante Maternelle Bruyeres et Montberault :: Tout sur l'eveil des enfants :: Tout sur les bébés et enfants-
Sauter vers: