Assistante Maternelle Bruyeres et Montberault
Bienvenue sur Assistante Maternelle Bruyères et Montberault.
Ici pas d'obligation de venir tout les jours .
Ici tu est chez toi , installe toi confortablement et parcourt tout le forum .
N'oublie pas de lire quand mêmes le règlement
http://kikoue.forumpicardie.com/t72-les-regles-du-site
et de te présenter .
http://kikoue.forumpicardie.com/f1-la-presentation-c-est-ici
Cordialement l'équipe administrateur du forum


Notre metier
 
AccueilMon portailleFAQS'enregistrerConnexion
Bonjour  Invité merci  de nous rendre une visite

Partagez | 
 

 Le secteur de la petite enfance en colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
didine94
Journaliste VIP Modérateur
Journaliste VIP  Modérateur
avatar


MessageSujet: Le secteur de la petite enfance en colère   Jeu 6 Mai - 11:09

La création de «maisons d'assistantes maternelles» et l'éventuelle réforme des crèches inquiètent les professionnels. Le point sur ces deux mesures gouvernementales, et les crispations qu'elles suscitent.


Pénurie de crèches, manque d'assistantes maternelles, recul progressif de la préscolarisation à deux ans… La France manque de structures d'accueil pour les tout petits. Selon le collectif «Pas de bébés à la consigne», qui regroupe une cinquantaine d'associations et de syndicats et qui appelle à une troisième journée de grève dans les crèches et de manifestations jeudi, «le besoin d'accueil non satisfait est évalué entre 300 et 400.000 places par an». Le collectif entend manifester son opposition aux projets du gouvernement destinés à régler cet épineux problème. Quid de ce rapport de force ? Qu'est-ce qui va changer concrètement ? Etat des lieux.
- La création des «maisons d'assistantes maternels»
Mardi, les députés ont voté une proposition de loi sénatoriale instaurant les «maisons d'assistantes maternelles». L'objectif de ce texte est d'allier «souplesse et pragmatisme» en matière de garde d'enfants. Quatre assistantes maternelles pourront désormais accueillir quatre enfants chacune dans un local prévu à cet effet et mis à disposition par les communes. Le texte prévoit que les parents «peuvent autoriser l'assistant maternel qui accueille leur enfant à déléguer cet accueil à un ou plusieurs assistants maternels exerçant dans la même maison». Selon le rapporteur Yvan Lachaud (NC), cette formule offre des horaires d'accueil plus souples aux parents «grâce au roulement effectué par les assistants». Et pour les communes, les maisons représentent des solutions moins onéreuses que les crèches.
Mais pour l'opposition, l'initiative s'inscrit «dans une dérégulation du secteur de la petite enfance», comme l'estime Marie-Françoise Clergeau (PS). Les professionnels réunis dans le collectif «Pas de bébés à la consigne» stigmatisent surtout «l'absence de cadre clair autour de ce projet. «On est dans le flou, regrette Christophe Harnois, son porte-parole. On ne sait pas dans quel type de local les enfants seront gardés, quelles seront les conditions de sécurité et les règles d'hygiène en vigueur, quelle assurance permettra aux assistantes maternelles d'effectuer le ‘roulement' évoqué…» Selon cet éducateur de jeunes enfants, cette solution met également en lumière le problème de la formation des assistantes maternelles, qui ne sont soumises à aucune condition de formation, ni d'un nombre minimum d'années d'expérience. Problème qui n'est pas nouveau, mais qui peut être source de tensions, dès lors que des assistantes maternelles pourront débuter leur carrière dans ces «maisons», selon le collectif. En effet, le fait de ne pas avoir de hiérarchie risque de perturber l'organisation de femmes novices dans ce domaine.
- La modification du taux d'encadrement des enfants en crèche
Contrairement au texte sur les «maisons d'assistantes maternelles», celui-ci n'en est qu'au stade de projet de décret. Le cabinet de Nadine Morano, secrétaire d'Etat chargée de la Famille, a mené des concertations avec l'ensemble des partenaires depuis un an et demi pour créer de nouvelles places dans les crèches. Résultat : «le taux de surnombre», qui permet, à titre exceptionnel, d'accueillir plus de bébés que prévus, devrait être augmenté. Ce taux devrait passer de 10 à 15% pour les crèches moyennes, et de 10 à 20% pour les grandes. «Cette mesure permettra de rendre par exemple service à une femme qui a un entretien d'embauche et qui ne sait pas comment faire pour faire garder son enfant ponctuellement» fait valoir le ministère, qui insiste sur le caractère «exceptionnel» du dispositif. «Nous tenons à maintenir un adulte pour 5 bébés et un adulte pour huit enfants qui marchent» martèle également le ministère.
«Certes, réagit Christophe Harnois, le décret ne modifie pas ces chiffres. Mais en permettant d'accueillir ponctuellement plus d'enfants, le projet déroge de fait à cette obligation». En d'autres termes, les structures pourront accueillir plus d'enfants, sans personnel supplémentaire, et les règles de sécurité risquent d'en pâtir.
Pour Bernard Golse, chef du service de pédopsychiatrie de l'hôpital Necker à Paris, le combat de «Pas de bébés à la consigne» est «légitime». «Depuis 50 ans, on sait beaucoup mieux ce dont les bébés ont besoin pour pouvoir se socialiser, en particulier d'une très grande qualité des rencontres individuelles» et les mesures envisagées sont «contraires à tout ce qu'on a appris», estime-t-il. «Il ne suffit pas de plonger un enfant dans une crèche pour que la socialisation soit faite» et «il est très important de maintenir la qualification des personnes et le ratio adultes/enfants», ajoute le Pr Golse, qui estime aussi que le gouvernement a d'abord un «souci d'économies».
Le projet de décret permet par ailleurs d'abaisser la proportion minimale de professionnels très qualifiés de la petite enfance de 50% à 40% dans les établissements d'accueil d'enfants de moins de six ans. Craignant des mesures qui braderaient la qualité d'accueil des enfants, le collectif «Pas de bébés à la consigne» déclare «l'alerte générale pour la petite enfance» et exige donc le retrait du texte.

------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Melina
Papa , Maman ou assistante maternelle
Papa , Maman  ou assistante maternelle
avatar


MessageSujet: Re: Le secteur de la petite enfance en colère   Dim 9 Mai - 10:22

Concernant la création de maison assistante maternelle je trouve l'idée pas trop mal, c ds l'esprit des mini-créche finallement. Reste a voir comment ils veulent mettre ça en place et sous quelles conditions...

Concernant le réforme des créches je suis contre, c'est une honte de vouloir remplir encore et encore a n'importe quel prix!!! Tout ça n'est evidemment pas ds l'interêt des enfants!!! Les créches vont devenir des usines à bébé c terrible!

------------------------
Revenir en haut Aller en bas
didine94
Journaliste VIP Modérateur
Journaliste VIP  Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Le secteur de la petite enfance en colère   Dim 9 Mai - 10:41

bonjour Melina, les crèches pour y avoir travaillé été déjà des usines à bébé alors + ou - je ne vois pas mais aucun changement niveau personnel!!! c'est ça le pire!!! pour les MAM c'est à voir si les dépenses des maisons sont à la charge des assistante maternelle ah oui c'est bien pour le gouvenrement on coût moins cher que les crèches donc moins de remboursement!!! alors OK mais qu'ils réévaluent nos salaires et je serai OK!!

bisous bon dimanche!!

------------------------
Revenir en haut Aller en bas
lilou-59490
Journaliste VIP Modérateur
Journaliste VIP  Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Le secteur de la petite enfance en colère   Dim 9 Mai - 11:12

enbine moi je dis j'ai fait le choix de travailler chez moi , cen 'est donc pas pour aller travailler en dehors de chez moi hein, et puis selon ce que j'en ai pu là ou l'expérience a déjà eu lieu, le loyer est à payer par les asmats, l'edf, l'eau et ceci au maire qui loue le logement c'est en bretagne, et lorsque qu'une assmat est absente, ce sont les autres assmats qui se partagent les enfnts hein, donc surnombre!!!! et plus les puer nous tannent le cuire pour n'avoir qu'un lit par chambre, et là tous les lit sont dans la même chambres hein, donc crèche idem!!!! moi jesuis contre voilà et contre aussi pour que les assmats est encore plus d'enfants, qu'on augmente le nombre d'enfants chez les assmat au lieu de les embêter avec les péri etc, qu'ils agréent pour cinq place point
Revenir en haut Aller en bas
didine94
Journaliste VIP Modérateur
Journaliste VIP  Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Le secteur de la petite enfance en colère   Dim 9 Mai - 11:43

OUI Lilou si c'est aux assmats de payer qu'ils aillent voir ailleurs!!! par ailleurs chez nous on ne nous demande pas une chambre par enfant j'en garde 2 ils sont dans ma chambre et le 3éme se sera idem!!! ma fille garde sa chambre je n'ai pas un château et ma puer le comprend!! alors complètement contre du faites d'avoir un accord pour garder 4 enfants!!! déjà 2 c'est pas facile 3 c'est dur mais 4 pour moi on ne peut pas donner la même attention que si nous en avions 2 + un péri!!! si c'est pour finir de la sorte autant aller en crèche là où y'a l'usine à gamin!!! mais si c'est pour avoir plus de péri pourquoi ne pas donner plus d'agréments le travail est tout autre!!! en crèche je m'occupais des bébés j'en avais 4 pour moi ben dur dur et je suis passée chez les plus grand soit 2 ans j'en avais 6 ben c'était bien parce qu'ils commencent à être plus attentionnés!!! lecture, coloriage on peut faire plus de choses!!!

------------------------
Revenir en haut Aller en bas
lilou-59490
Journaliste VIP Modérateur
Journaliste VIP  Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Le secteur de la petite enfance en colère   Dim 9 Mai - 14:55

eh pioufffmon messsage , bon je disais que cinq bébés non je ne garderais certaineme t pas cinq bébé mais trois bébé et deux péri si on a quelqu'un comme moi qui peut aller à l'école oui c'est gérable donc qu'ils fassent au cas pas cas et de toutes façons on test jamais invité à ce genre d débat et ça se serait interessant si ces messieurs dames de l'état nous écoutaient un peu non, quand à moi je suis apte à accueillir cinq enfants mais ma maison est trop petite mais vont ils voir chez les parents si la maison n'est pas trop petite, moi j'ai accueilli un loulou, qui avaient 4 frères, ben tous dans la même chambre là on y a pas mis son nez, après on embête les nounou comme une qui a éléver un loulou depuis bébé et qui ne peux le reprendre encdore deux ans car pour le conseil général il faut un lit pour lui aussi il a huit ans ahahahah!!!pffffffff!!!! qu'ils viennent discuter avec nous sur les forums ils verront na!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le secteur de la petite enfance en colère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le secteur de la petite enfance en colère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» petite lettre au père noël
» Ma petite collection
» un petite mélange ici de coques et de palourde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assistante Maternelle Bruyeres et Montberault :: Espace des journalistes :: Reportage sur le métier d'assistante maternelle ou sur les mamans-
Sauter vers: