Assistante Maternelle Bruyeres et Montberault
Bienvenue sur Assistante Maternelle Bruyères et Montberault.
Ici pas d'obligation de venir tout les jours .
Ici tu est chez toi , installe toi confortablement et parcourt tout le forum .
N'oublie pas de lire quand mêmes le règlement
http://kikoue.forumpicardie.com/t72-les-regles-du-site
et de te présenter .
http://kikoue.forumpicardie.com/f1-la-presentation-c-est-ici
Cordialement l'équipe administrateur du forum


Notre metier
 
AccueilMon portailleFAQS'enregistrerConnexion
Bonjour  Invité merci  de nous rendre une visite

Partagez | 
 

 Retraites : le gouvernement tire à boulets rouges sur le projet socialiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kikoue
Administrateur et modérateur
Administrateur  et modérateur
avatar


MessageSujet: Retraites : le gouvernement tire à boulets rouges sur le projet socialiste   Jeu 20 Mai - 17:05

Retraites :
le gouvernement tire à boulets rouges sur le projet socialiste






"Vous inventez des recettes
virtuelles !", a lancé François Fillon mercredi lors de la séance des
questions au gouvernement à l'Assemblée nationale ©️ AFP



"Bombe fiscale",
"matraquage", "potion amère", "tour de
passe-passe"... le gouvernement Fillon tire à boulets rouges mercredi sur le projet socialiste de réforme des
retraites présenté la veille par Martine Aubry
. Et pour cause : le
PS prend le contre-pied des propositions faites par le
gouvernement
et insiste sur la nécessité de "trouver de
nouvelles ressources" pour financer la réforme des retraites. C'est
justement sur cette dernière proposition que se focalisent les critiques du
parti majoritaire. "Comme vous continuez de refuser d'accepter le principe
de l'allongement de la durée de travail proportionnel à l'allongement de la
vie, vous êtes réduits" à proposer une série d'"expédients",
comme une "avalanche d'impôts nouveaux", fustige le Premier ministre,
François Fillon. Même son de cloche du côté du ministre du Budget, Éric Woerth
: "La proposition du PS est un choc fiscal sans précédent, c'est 20, 30,
40 milliards d'euros de fiscalité et de cotisations en plus", dénonce-t-il
au micro de France Info. Prompt à lancer des piques, Éric Woerth conclut en
visant directement Martine Aubry : avec ce contre-projet pour la réforme des
retraites, "la dame des 35 heures se transforme en dame des impôts",
s'amuse-t-il.

"Les classes moyennes matraquées"



Alors qu'il est accusé par
l'opposition de vouloir mettre en place une politique de "rigueur",
le gouvernement s'en donne à coeur joie. Les ministres dénoncent tour à tour la
série de nouveaux prélèvements envisagés par le PS, que ce soit l'augmentation
de la CSG sur les revenus du capital, la majoration des prélèvements sociaux
sur les bonus et les stock-options ou encore la volonté de faire participer les
fonds d'intéressement et de participation à hauteur de 3 milliards d'euros par
an. Et, pour le secrétaire d'État à l'Emploi Laurent Wauquiez, cette
"potion" est d'autant plus "amère" que le plan du PS est un
"matraquage fiscal sur les classes moyennes". Martine Aubry
"veut imposer l'intéressement et la participation ? Un tiers des salariés
en France en bénéficient ! Elle veut taxer les contrats d'assurance vie ? C'est
juste 20 millions de Français qui en ont !", note Laurent Wauquiez, à qui
la défense des classes moyennes est chère puisqu'elle est le sujet phare de son
club, "Droite sociale", créé en avril. Un thème qui est également au
coeur des préoccupations du secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand. Selon
lui, cette "avalanche de taxes, d'impôts et de cotisations, dont la
majeure partie pèserait sur les classes moyennes", conduirait à
"détruire l'emploi" et "le pouvoir d'achat" des Français.

"Recettes virtuelles"

Mais ce n'est pas tout. Malgré toutes ces sources de financement imaginées par
les socialistes, "le compte n'y est pas", estime l'UMP. Pour le
ministre du Budget Éric Woerth, "l'ensemble des données présentées pour
dire que l'on fera 20 à 30 milliards d'euros de recettes sont souvent
fausses". "Ces propositions sont fondées sur le sable. Le PS doit
retravailler pour donner de vrais chiffres, pas fantaisistes", conseille-t-il.
Une conviction également partagée par François Fillon. Ce dernier a même
profité de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale pour
se livrer à une petite démonstration, chiffres à l'appui. "Vous inventez
des recettes virtuelles", finit-il par lancer dans sa longue réponse au
député socialiste Jean-Louis Bianco. Cette passe d'armes gauche-droite dans
l'hémicycle risque d'être la première d'une longue série.

------------------------


  • le plus beau cadeaux c'est le sourire d'un enfant
    A toi mon amie kikoue A tu compris que j’ai compris que tu n'avais pas compris ce que moi j’avais compris, mais que ta toujours pas compris que j’avais compris etc.

    Coucou kikoue passe un moment avec nous bisou amikale





Revenir en haut Aller en bas
http://kikoue.forumpicardie.com/forum
 
Retraites : le gouvernement tire à boulets rouges sur le projet socialiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À bas les joues rouges... !
» nego csq visit gouvernement a ma... (rde)
» Casserole de fèves rouges et de riz
» La neige revient, le gouvernement prévient
» mes souliers sont rouges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assistante Maternelle Bruyeres et Montberault :: Notre metier - coté administratif :: La politique dans tout ces état-
Sauter vers: